Navigation – Plan du site
Traiter les métadonnées et styler
Traitement des images

Avant la publication définitive des images : travailler avec un format d’image sans perte de qualité (PSD, PNG, TIFF)

Entrées d’index

Mots-clés :

images
Haut de page

Texte intégral

1Lors de l’étape de traitement de vos images, avant leur publication définitive (ou lorsque vous transmettez des images aux personnes chargées du suivi de votre revue), il est recommandé d’enregistrer ou de transmettre votre travail uniquement dans un format sans perte de qualité.

2Les formats sans perte permettent de décrire exactement les mêmes informations que l’image originale, à l’inverse des formats avec perte qui détruisent ou remplacent des pixels pour créer une version moins lourde (mais altérée) de l’image originale.

3Des enregistrements successifs faits dans un format avec perte peuvent ainsi provoquer de très sérieuses dégradations de l’image et la rendre totalement illisible ou inexploitable ; il est pour cette raison nettement préférable de ne travailler qu’avec des formats sans perte de qualité - l’enregistrement dans un format pour le Web ne devant intervenir qu’à la fin du traitement de l’image, lorsque celle-ci est prête à être publiée de manière définitive.

4Voici quelques formats sans perte que vous pouvez utiliser lors du traitement de vos images :

  1. Le format Photoshop (PSD) : ce format compressé ne crée aucune perte de qualité des images. Il permet également de conserver les calques, utiles pour le traitement ou la modification des images ;

  2. le format PNG : il s’agit d’un format compressé ne créant lui non plus aucune perte de qualité des images ; d’autre part, une image en PNG peut être publiée sur le Web directement dans ce format (voir « Dans quel format enregistrer une image à la fin de son traitement ? ») ;

  3. le format TIFF (sans compression) : ce format permet l’enregistrement de l’image sans perte de sa qualité originale. Au moment d’enregistrer votre image au format TIFF, si une boite de dialogue s’affiche et vous demande si vous souhaitez appliquer une compression à l’image, indiquez que vous ne souhaitez appliquer aucune compression (les algorithmes de compression proposés pour TIFF posent parfois des problèmes de compatibilité, de lenteur, ou de perte de qualité de l’image).

5Le poids des images enregistrées sans perte de qualité peut se révéler très lourd : si vous souhaitez économiser de l’espace, préférez les formats compressés sans perte (PSD, PNG), et évitez les formats compressés avec perte (JPEG notamment). Il est en effet extrêmement important de conserver une image de très haute qualité tout au long de sa chaîne de traitement, une image dégradée ne pouvant être améliorée par la suite.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Avant la publication définitive des images : travailler avec un format d’image sans perte de qualité (PSD, PNG, TIFF) », La maison des revues [En ligne], Préparer un document pour Lodel, Traiter les métadonnées et styler, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 20 mai 2018. URL : http://www.maisondesrevues.org/212

Haut de page
  • OpenEdition Journals