Navigation – Plan du site

Le référencement de votre revue

Texte intégral

1Les revues diffusées par OpenEdition Journals bénéficient du travail de référencement et d’interopérabilité mené par nos équipes : La politique de référencement d’OpenEdition permet d’intégrer les contenus dans différents services et projets de référencement. Ainsi, afin de garantir une diffusion des métadonnées et une visibilité maximales, différentes actions sont menées, qui profitent à l’ensemble des revues : identification ISSN et attribution de DOI, notices descriptives dans le catalogue et au format MARC, états de collection signalés au format KBART et diffusés sur BACON, exposition des métadonnées dans un entrepôt OAI-PMH, etc. De plus, OpenEdition noue des accords avec les acteurs de l’industrie de l’information scientifique. Ces accords permettent aux publications d’OpenEdition Journals (et d’OpenEdition Books) d’être moissonnées et référencées dans les outils utilisés par les bibliothèques.

2Néanmoins, pour diverses raisons (exposition, évaluation, prestige…), une revue peut souhaiter maîtriser et développer davantage son référencement. Cela implique généralement de chercher à être indexé dans des bases de données bibliographiques et autres “Abstract & Citation Index”. Nous tâcherons ici d’apporter différents éclairages à ces démarches.

Enjeux et pratiques d’indexation dans les bases de “référence”

3L’indexation d’une revue dans des bases de référence apporte une visibilité supplémentaire aux publications des auteurs. En effet, un tel référencement contribue à une diffusion plus large, rendant ainsi les articles accessibles à plus de chercheurs, qui pourront s’appuyer sur ces connaissances ainsi trouvées pour leurs propres travaux. De nombreux chercheurs privilégient encore ce type de bases pour effectuer leurs recherches bibliographiques. De plus, le référencement dans ce type de bases permet aussi à la revue d’attirer plus de chercheurs et de là, d’obtenir des soumissions plus abondantes de manuscrits. En effet, les chercheurs qui évoluent dans un environnement de type publish or perish sont contraints de publier dans des revues indexées.

Un bon référencement apporte une valeur ajoutée certaine pour la revue : meilleure visibilité, attractivité renforcée, et in fine, des lecteurs et des auteurs plus satisfaits.

4En filigrane de ces avantages se dessinent néanmoins des questions éthiques : être référencé dans des bases pour s’ouvrir à des auteurs restreints par le publish or perish, c’est aussi faire le jeu du publish or perish, en accordant de l’importance à des évaluations opaques effectuées par des entreprises commerciales. L’aspect mercantile de ces référencements soulève un autre problème : l’accès à ces bases est parfois commercialisé, donc même si la ressource est en accès ouvert par ailleurs, le moyen pour la trouver ne l’est pas. De plus, certaines bases sont dites "en texte intégral", ce qui signifie qu’elles demandent l’indexation complète du contenu de la revue, ce qui peut être assimilé à de la republication, avec les conséquences négatives que l’on connaît (métriques et citabilité dégradées).

5Par ailleurs se pose la question de la bibliodiversité. Nous citons ici un extrait d’une note du comité d’éthique du CNRS quant à la diffusion des données de la recherche : « Des problèmes de langue se posent également. Si le français ou l’allemand ont encore le droit d’existence dans certains domaines scientifiques, ce n’est pas le cas pour de nombreuses disciplines où l’anglais est devenu la référence, qu’il faut utiliser si l’on veut faire connaître son travail. [...] Enfin, toute langue est porteuse d’une référence culturelle et d’une démarche de pensée qu’il importe de conserver. L’utilisation d’une langue unique aboutit donc à un appauvrissement intellectuel dans l’expression des résultats de la recherche. » (section V, p. 14) De nombreuses bases de données bibliographiques contraignent en effet les langues de publication (souvent seul l’alphabet latin est accepté, et les résumés doivent être en anglais, quand ce n’est pas le texte intégral)

6Pour guider ses choix de référencement, il convient de s’interroger sur les usages disciplinaires, mais aussi sur l’organisme à l’origine de la base (est-ce un acteur privé, commercial, une société savante ou une institution ?) et sur l’éventuel positionnement de cet acteur par rapport à l’ouverture de la science. Enfin, nous conseillons généralement de privilégier si possible les bases de type Abstract & Citation à celles en texte intégral.

7Afin d’accompagner nos utilisateurs dans une telle démarche, cette page présente différents services de référencement de revues, avec, pour chacun : une brève description du service, une méthode pour y trouver une revue, et la procédure à suivre pour proposer une revue pour indexation.

Scopus

8Scopus est le service bibliographique de type “Abstract & Citation index” de l’éditeur néerlandais Elsevier. Il s’agit d’une base de données qui « référence 21 000 journaux scientifiques » et « offre une plus grande couverture [par rapport au Web of Science] des sciences humaines et sociales et des journaux non anglophones » (source : Wikipédia)

Trouver sa revue

9Afin de savoir si une revue est présente dans Scopus, on utilisera la fonction “free journals rankings & metrics”, proposée dans le cadre de la version de démonssstration “Scopus preview”.

10Pour faire une recherche par ISSN, sélectionner “ISSN” dans le menu déroulant sur la gauche

Recherche par ISSN

Recherche par ISSN

11Saisir ensuite l’ISSN recherché dans le champ “Enter ISSN or ISSNs”. On pourra saisir deux ISSN, par exemple pour rechercher à la fois l’édition numérique et l’édition papier si elle existe, en séparant les ISSN par des virgules.

12Valider la saisie par le bouton “Find sources”. Si des résultats existent, ils sont affichés sous le formulaire de recherche.

Exemple de recherche par ISSN fructueuse pour les Cahiers des études anciennes

Exemple de recherche par ISSN fructueuse pour les Cahiers des études anciennes

Méthode alternative

13Dans le cas où la méthode présentée ci-dessus ne fonctionnerait pas, il est également possible de télécharger un fichier XLS recensant l’ensemble des sources indexées par Scopus. Ce fichier est accessible depuis cette page, en suivant le lien “Journal List” :

Suivre le lien “Journal List”

Suivre le lien “Journal List”

14Une fois le fichier obtenu, à l’aide d’un logiciel de tableur (Libreoffice Calc, Microsoft Excel, etc.) procéder à une recherche textuelle de l’ISSN de la revue.

Candidater

15OpenEdition ne prend pas en charge la candidature pour Scopus, mais nous pouvons néanmoins apporter un soutien sur les aspects techniques, pour fournir l’accès au texte intégral des articles pour leur indexation si cela s’avérait nécessaire.

16Il peut arriver que la revue ait été suggérée pour ajout dans Scopus par un tiers, auquel cas Scopus contactera l’équipe de la revue pour entamer le processus de sélection.

Conditions particulières

17Parmi les critères de sélection énoncés par Scopus, on peut retenir les points suivants :

  • la revue doit être identifiée par un ISSN

  • il doit s’agir d’une revue à comité de lecture, dont le processus d’évaluation par les pairs est décrit publiquement

  • la publication doit être régulière (pas de retard de publication)

  • le contenu doit être “pertinent et lisible pour une audience internationale”, c’est-à-dire rédigé en alphabet latin et proposer a minima ses titres et résumés en anglais.

  • au moins deux ans d’historique de publication

  • pas de restriction quant à la politique de publication ou au modèle éditorial. Les publications en OA sont acceptées, Scopus en recense environ 2800.

  • la revue doit afficher une page “publication ethics & malpractice statement”. À titre d’exemple, différentes revues diffusées sur OpenEdition Journals affichent déjà une telle page : Articulo, Journal of urban research et Questions de communication.

Nota bene : Le service Revues travaille à recenser les besoins des revues pour harmoniser ce type de pages.

18En complément, on pourra consulter la FAQ relative au processus de sélection de contenu.

Processus de candidature

19Il est possible de soumettre une revue pour évaluation afin qu’elle soit référencée sur Scopus en utilisant un formulaire en ligne. Il sera nécessaire d’envoyer soit 3 numéros complets, soit 9 articles accompagnés d’une table des matières, au format PDF ou DOC.

20D’autre part, une fois leur candidature validée, Elsevier fait signer aux revues un document qui les autorise à indexer et extraire des données depuis le texte intégral des articles (« permission to index and extract data from full-text articles »). Ce formulaire comporte une section “Content Delivery”.

Section “Content Delivery”.

Section “Content Delivery”.

21Si la revue est diffusée en Open Access ou Open Access Freemium, alors on pourra sélectionner l’option “Web Access” avec “No Credentials Required”. Pour les revues diffusées avec une barrière mobile, il faudra opter pour l’option sFTP upload. Un support technique pourra être obtenu en contactant le chargé de référencement si cela s’avérait nécessaire.

Web of Science

22Le Web of Science (WoS, anciennement connu en tant que Web of Knowledge) est un service d’information bibliographique de Clarivate Analytics, qui reprend les activités de l’ancien Institute for Scientific Information (ISI), connu pour éditer le Journal Citation Report, établissant le “facteur d’impact” des revues indexées. Aujourd’hui, le WoS regroupe 7 bases de données bibliographiques, qui constituent le “Web of Science Core Collection”, ainsi que d’autres bases telles que Medline, Inspec ou SciELO Citation Index.

23Parmi les bases de la Core Collection, les suivantes peuvent concerner des revues en sciences humaines et sociales : Social Sciences Citation Index (SSCI), Arts & Humanities Citation Index (AHCI), Emerging Sources Citation Index (ESCI). Ce sont des bases en “Abstract & Citation Index”, qui ne requièrent pas l’indexation du texte intégral.

Trouver sa revue

24Afin de savoir si une revue est référencée au Web Of Science, on interroge la “Master Journal List” avec une recherche par ISSN. Saisir l’ISSN recherché et valider la saisie.

Recherche par ISSN

Recherche par ISSN

25Ici, une recherche fructueuse pour la Nouvelle Revue du Travail, identifiée par l’ISSN 2263-8989.

Recherche pour la Nouvelle Revue du Travail

Recherche pour la Nouvelle Revue du Travail

Candidater

26OpenEdition ne prend pas en charge la candidature pour le Web of Science, mais nous pouvons néanmoins apporter un soutien sur les aspects techniques, pour fournir des accès aux articles pour indexation si cela s’avérait nécessaire.

Conditions particulières

27Parmi les critères de sélection énoncés par le Web of Science, on peut retenir les points suivants :

  • la revue doit être identifiée par un ISSN

  • il doit s’agir d’une revue à comité de lecture, dont le processus d’évaluation par les pairs est décrit publiquement

  • les titres et les résumés des articles sont traduits en anglais

  • les métadonnées bibliographiques sont affichées en alphabet latin

  • la publication doit être régulière (pas de retard de publication)

  • la revue doit afficher une page “publication ethics & malpractice statement”. À titre d’exemple, différentes revues diffusées sur OpenEdition Journals affichent déjà une telle page : Articulo, Journal of urban research et Questions de communication.

Processus de candidature

28Il est possible de soumettre une revue pour évaluation afin qu’elle soit référencée sur le Web of Science en utilisant un formulaire en ligne. Une fois la revue acceptée, il est possible que Clarivate nécessite des accès particuliers afin de pouvoir indexer les contenus de la revue. Un support technique pourra être obtenu en contactant le chargé de référencement si cela s’avérait nécessaire.

EbscoHost & Ebsco Discovery Service

29Ebsco Discovery Service est un service de découverte, une solution “clés en main” commerciale à destination des bibliothèques. Le service proposé est celui d’un moteur de recherche bibliographique, capable d’agréger différentes sources, index et bases de données. Ebsco Discovery Service s’appuie entre autres sur EbscoHost, leur plateforme qui héberge et administre de nombreuses bases de données bibliographiques, certaines en “Abstract & Citation”, d’autres en texte intégral (par exemple la “Business Source Ultimate”).
Ces solutions sont proposées par la société américaine de services en information EBSCO.

Trouver sa revue

Ebsco Discovery Service

30Pour utiliser Ebsco Discovery Service, le plus simple est d’accéder au site web d’une bibliothèque qui utilise ce service. Plusieurs bibliothèques universitaires en France l’utilisent, nous proposons d’entrer par le portail documentaire Sorbonne Université. Lancer une recherche quelconque pour ouvrir le portail en tant qu’invité, puis accéder à la recherche avancée afin de savoir si une revue est référencée par Ebsco Discovery Service.

Recherche avancée

Recherche avancée

Dans le menu déroulant “Sélectionner un champ”, sélectionner “IS ISSN”. Saisir ensuite l’ISSN de la revue recherchée dans le champ de recherche et valider la saisie. Les résultats s’affichent.

Exemple d’une recherche réussie pour l’ISSN 1960-6060

Exemple d’une recherche réussie pour l’ISSN 1960-6060

31On remarque que le service identifie deux sources pour la revue : le DOAJ et OpenEdition Journals. Afin de proposer les résultats les plus riches à ses utilisateurs, Ebsco Discovery Service moissonne en effet différentes sources fiables et s’appuie pour cela sur les entrepôts OAI-PMH mis à disposition par OpenEdition ou le DOAJ. Par ailleurs, les états de collection et modalités d’accès aux ressources sont agrégés au moyen de la base de connaissance Ebsco à laquelle les fichiers Kbart diffusés par OpenEdition sont intégrés.

EbscoHost

32Il n’existe pas de moteur de recherche public permettant d’interroger spécifiquement les bases de données bibliographiques d’EbscoHost. L’ensemble des bases est recensé sur cette page. Pour chacune des bases, il sera possible de consulter la liste, au format XLS ou HTML selon les cas, des revues et ouvrages indexés.

Liste des revues et ouvrages indexés

Liste des revues et ouvrages indexés

33L’ensemble des Title Lists est également recensé sur cette page

Candidater

34On l’a vu, les mécanismes d’interopérabilité ainsi que les accords existants entre Ebsco et OpenEdition permettent d’assurer aux contenus diffusés sur nos plateformes une visibilité certaine dans les outils à destination des bibliothèques d’Ebsco (Ebsco Discovery Service). Pour une revue, il sera possible de rejoindre en plus une base de donnée bibliographique d’EbscoHost, de façon à y gagner une exposition supplémentaire, une valorisation, voire un certain prestige, selon la base.

35Parmi les bases de données administrées par Ebsco, certaines sont dites en “texte intégral”, ce qui signifie que l’intégralité du contenu de la revue est indexé, stocké et distribué directement par cette société.

36Si l’on souhaite référencer sa revue sur ce type de services, il s’agit de s’interroger sur la cohérence de la politique de diffusion de la revue. Dans le cas d’une revue en accès ouvert par exemple, celle-ci serait, si l’on décide de l’inscrire sur une base en texte intégral, diffusée parallèlement en Open Access sur notre plateforme et en accès restreint payant via EbscoHost (l’accès étant en effet limité aux usagers des bibliothèques ou institutions ayant souscrit aux services proposés).

37Rappelons par ailleurs que les conditions générales de la plateforme OpenEdition indiquent à l’article 6.1 qu’il est "demandé à l’Éditeur de ne pas republier les documents publiés sur OpenEdition dans leur intégralité." Nous considérons généralement que la republication des contenus nuit à la citabilité (il devient difficile d’identifier la source "canonique" d’une ressource dupliquée) et aux métriques d’usages.

38OpenEdition ne prend pas en charge la candidature pour les services d’Ebsco, mais nous pouvons néanmoins apporter un soutien sur les aspects techniques, pour fournir l’accès au texte intégral des articles pour leur indexation si cela s’avérait nécessaire.

Conditions particulières

39Ebsco précise sur une page d’information les critères de sélection dans leurs bases de données. Cette page ne liste aucun critère précis mais explique qu’Ebsco se base sur un ensemble d’indicateurs (ISI impact factor, métriques d’usage, etc.), susceptibles de varier d’une base à l’autre, pour déterminer l’éligibilité d’une revue. Il est également annoncé que les usagers des services d’Ebsco peuvent suggérer des titres, sans donner de moyen concret pour cela.

Processus de candidature

40Dans la pratique, il semblerait que les revues soient le plus souvent directement “nominées” par les équipes d’Ebsco, qui leur proposent “d’intégrer le contenu de la revue” à une de leurs bases de données bibliographiques. Parfois, ces annonces incluent des précisions quant aux modalités d’indexation, par exemple : « Les revues intégrées ne sont pas consultables de la première à la dernière page. Nos clients n’accèdent aux articles qu’à l’issu d’une recherche par mot clés. »

41Le plus simple est de vérifier systématiquement sur le site d’Ebsco. Par exemple, pour une revue qui aurait été nominée pour la base “Sociology Source Ultimate”. Se rendre sur la liste des bases de données et saisir la base voulue dans le champ de recherche :

Valider la saisie. La liste des résultats s’affiche :

42On peut voir que la base de données Sociology Source Ultimate est en Full Text, c’est-à-dire en texte intégral, à la différence de Sociology Source. Cette information peut être confirmée en consultant la notice de chaque base. Par exemple, ici pour Sociology Source Ultimate, on retrouve l’indication Full Text :

Notice de la base de données de Sociology Source Ultimate

Notice de la base de données de Sociology Source Ultimate

43Une fois la revue acceptée, il est possible qu’Ebsco nécessite des accès particuliers afin de pouvoir indexer les contenus de la revue. Un support technique pourra être obtenu en contactant le chargé de référencement si cela s’avérait nécessaire.

DOAJ

44Le DOAJ (Directory of Open Access Journals) est un répertoire de revues en accès libre. Défini comme un service indexant des revues à comité de lecture en accès libre ainsi que les métadonnées de leurs articles, le DOAJ est indépendant et géré par l’Infrastructure Services for Open Access. Différentes fonctionnalités sont proposées parmi lesquelles un entrepôt OAI-PMH ainsi que des dumps de données. Le code source du projet est également ouvert. Une FAQ détaillée est mise à disposition pour en savoir plus. Par ailleurs, OpenEdition soutient le DOAJ.

Trouver sa revue

45Afin de savoir si une revue est référencée au DOAJ, se rendre sur la page d’accueil du DOAJ. Saisir l’ISSN de la revue recherchée et décocher la case “articles” :

Page d’accueil du DOAJ

Page d’accueil du DOAJ

Valider la saisie. Les résultats devraient apparaître.

Validation et résultats

Validation et résultats

46De plus, chaque revue indexée au DOAJ est présentée par une notice. L’adresse de celle-ci est construite à partir de l’ISSN de la revue, sur le modèle https://doaj.org/​toc/​ISSN
Par exemple, pour accéder directement à la notice du South Asia Multidisciplinary Journal, identifié par l’ISSN 1960-6060, dont la recherche est illustrée ci-dessus, on pourra atteindre l’url suivante : https://doaj.org/​toc/​1960-6060

47Les principales métadonnées associées à la revue sont décrites sur la notice (éditeur, langue, classification selon la LCC, formats disponibles, APC, licence, etc.).

Méthode alternative

48Si la méthode exposée ci-dessus ne fonctionne pas, il est possible de télécharger la liste complète de toutes les revues indexées tel qu’expliqué dans la FAQ. Le fichier obtenu est au format CSV (comma separated values) et peut donc être exploité simplement au moyen d’un logiciel de tableur (Libreoffice Calc, Microsoft Excel, etc.), en procédant à une recherche textuelle.

Je n’ai pas trouvé ma revue

49Les critères d’admission au DOAJ sont susceptibles d’évoluer et exigent –entre autres– que les revues indexées publient régulièrement. Il arrive donc parfois que les revues soient désindexées. Si vous pensez que votre revue a été désindexée du DOAJ, vous pouvez vous en assurer en consultant ce document

Candidater

Conditions particulières

50Afin d’être référencées au DOAJ, les revues sont soumises à un processus de candidature durant lequel la revue est évaluée par différents éditeurs associés au DOAJ. Le détail de ce processus est décrit sur la page “Information for publishers”, où l’on trouve également les critères d’admission.

51Parmi ceux-ci, nous pouvons retenir certains points essentiels :

  • l’identification préalable de la revue par un ISSN

  • l’accessibilité des contenus : l’ensemble des contenus de la revue doit être mis à disposition en accès ouvert, sans restriction (pas de “barrière mobile” ou autres “paywalls”)

  • la transparence : affichage de pages d’informations quant à la licence des contenus diffusés, consignes aux auteurs, coûts éventuels de traitement et de publication, présentation des comités, etc.

  • la régularité des publications

Processus de candidature

52Les revues diffusées par OpenEdition Journals profitent des services associés à la plateforme. À ce titre, l’équipe soumet régulièrement des candidatures au DOAJ pour les revues qui répondent aux conditions d’acceptation. Dans le cadre de notre démarche d’interopérabilité, une fois les revues acceptées, les métadonnées des articles publiées sont régulièrement transmises au DOAJ via leur API. Les revues diffusées par OpenEdition Journals qui sont référencées au DOAJ sont donc « cherchables » au niveau de l’article depuis le site du DOAJ. Leur notice présente également une liste des documents publiés. 

53Si vous remarquez que votre revue n’est pas indexée au DOAJ et pensez qu’elle répond aux critères requis, vous pouvez le signaler au chargé de référencement d’OpenEdition afin qu’il étudie la situation, et soumette la candidature pour la revue au DOAJ le cas échéant. Nous invitons les revues à ne pas candidater par leurs propres moyens, afin qu’elles puissent bénéficier des services d’interopérabilité décrits ci-dessus (signalement automatique des articles publiés).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Recherche par ISSN
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-1.png
Fichier image/png, 47k
Titre Exemple de recherche par ISSN fructueuse pour les Cahiers des études anciennes
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-2.png
Fichier image/png, 64k
Titre Suivre le lien “Journal List”
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-3.png
Fichier image/png, 91k
Titre Section “Content Delivery”.
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-4.png
Fichier image/png, 33k
Titre Recherche par ISSN
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-5.png
Fichier image/png, 28k
Titre Recherche pour la Nouvelle Revue du Travail
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-6.png
Fichier image/png, 42k
Titre Recherche avancée
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-7.png
Fichier image/png, 47k
Titre Exemple d’une recherche réussie pour l’ISSN 1960-6060
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-8.png
Fichier image/png, 101k
Titre Liste des revues et ouvrages indexés
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-9.png
Fichier image/png, 18k
Titre Recherche
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-10.png
Fichier image/png, 27k
Titre Résultats
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-11.png
Fichier image/png, 17k
Titre Notice de la base de données de Sociology Source Ultimate
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-12.png
Fichier image/png, 70k
Titre Page d’accueil du DOAJ
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-13.png
Fichier image/png, 40k
Titre Validation et résultats
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-14.png
Fichier image/png, 48k
URL http://www.maisondesrevues.org/docannexe/image/1664/img-15.png
Fichier image/png, 76k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Le référencement de votre revue », La maison des revues [En ligne], mis en ligne le 06 avril 2020, consulté le 04 août 2020. URL : http://www.maisondesrevues.org/1664

Haut de page
  • OpenEdition Journals